Inauguration du Club-House

IMG_1168

Voici le discours du Maire de Fayence lors de l'inauguration du club-house le samedi 2 avril :

 

 

 

 

"Je commencerai mon propos en rendant hommage à ces lieux en vous disant que cet espace public qui répond au doux nom de «Grand Jardin» ou encore d' «Espace Piscine» est un véritable joyau communal. Pour la petite et même la grande histoire, cette superbe propriété acquise par la commune voici 25 ans appartenait pendant la Révolution Française à l'illustre Etienne François Mireur qui n'était autre que ce patriote qui fit adopter le chant de la «Marseillaise» aux troupes de volontaires qui montaient sur Paris.

Poumon vert par excellence, écrin de verdure au pied du village, surface magnifiquement parsemée d'oliviers tous aussi majestueux les uns que les autres, le «Grand Jardin» respire la sérénité, le bien-être et la quiétude.

Magie de ces lieux conservés au fil du temps, parfaitement intégré dans le décor paysager du coteau ouest de notre village perché, le «Grand Jardin» protège le visiteur d'une vue absolument remarquable sur la cité historique tout en lui offrant son plus bel éclat.

A la tombée du jour, lorsque le soleil disparaissant à l'horizon diffuse sa lumière atténuée sur ses façades colorées, on y ressent une atmosphère doucereuse.

Rares sont les endroits où pareille harmonie peut régner et émouvoir le bienheureux spectateur.

Dire alors que ce havre de paix constitue pour la commune de Fayence une richesse incomparable est certainement bien loin de la vérité.

Acquis pour la modeste somme de 3,5 MF soit 500 K€, la véritable vocation de ce site fut trouvée pendant le quatrième mandat de feu Robert Fabre, celui qui s'étala de 1983 à 1989, le plus remarquable à mon sens tellement le nombre de réalisations qui furent entreprises et menées à bien fut conséquent : création du multi-accueil en 1986, inauguration des logements sociaux de la Garelle et de son lotissement attenant, déménagement de la bibliothèque à son emplacement actuel pour ne citer que les faits les plus marquants.

Mais il ne fait aucun doute que c'est en 1985 qu'ici même eut lieu la réalisation phare de cette mandature : la construction de la piscine d'été et la création de trois courts de tennis, équipements tant attendus par une jeunesse impatiente que nous formions à l'époque.

Nous savons désormais, plus de vingt cinq années après, le caractère exceptionnel que revêt cet environnement.

Le «Grand Jardin» s'est donc tout naturellement imposé aux yeux de tous comme un espace de sports et de loisirs, une aire de jeu et de détente, un complexe sportif de compétition ou de loisirs, au pied de notre commune, à deux pas du centre-ville.

C'est donc dans le même état d'esprit, toujours soucieux de pérenniser, d'élargir et de compléter une palette qu'il faut savoir adapter au fil du temps par l'évolution des goûts et des modes de loisir, que nous inaugurons en ce samedi 2 avril 2011 trois nouveaux équipements publics, à savoir un terrain de «beach sports», une aire d'accueil pour les camping-cars et enfin ce club-house dédié au Tennis Club de Fayence, superstructure que nous aurions pu peut-être baptiser «désirée» tellement les péripéties qui ont bouleversé son parfait achèvement ont été nombreuses.

Ces nouvelles réalisations viennent conférer au «Grand Jardin» un nouvel environnement, dans sa vocation et son identité, et renforcent par là même son caractère d'unicité.

Tout d'abord, quelques mots sur le terrain de sport de plein air !

«Si nous n'allons pas à la mer, la mer viendra à nous !» tel pourrait être le slogan inspiré de ce terrain de «beach sports» que nous inaugurons.

Venu remplacer une surface synthétique obsolète et âgée de plus de quinze ans, un sable de rivière d'une finesse remarquable provenant de la Durance recouvre désormais cette nouvelle aire de jeu.

Inspiré de loisirs plutôt maritimes mais également d'une discipline olympique naissante, le beach volley, nous offrons là à la fois aux associations sportives ou de loisirs du canton (volley, football, tennis, hand, sections du foyer rural ou autres) un terrain d'évolution très intéressant pour des entraînements, des tournois, des stages comprenant cette activité de distraction ou tout autre idée d'inspiration ludique.

Deux accès sont possibles : l'un par la piscine pour nos adeptes du bassin et l'autre par l'extérieur. Un éclairage installé depuis la création de l'aire de jeu est également un plus pour la pratique nocturne.

Cette réalisation fut confiée à l'entreprise de travaux publics fayençoise Alain Taxil qu'il faut remercier comme il se doit pour la rapidité avec laquelle elle a mené à bien ce chantier car tout devait être prêt pour l'ouverture de la saison 2009.

Longue vie donc à ce terrain de « Beach Sports » !

Changeons maintenant de chapitre mais conservons une transition toute sportive bien entendu.

Une anecdote toute personnelle. C'était en juillet 2004 à l'Alpe d'Huez.

J'étais alors en vacances durant la semaine où le Tour de France faisait étape dans cette superbe station de sports d'hiver du département de l'Isère.

L'épreuve du jour était unique en son genre.

Il s'agissait d'une étape contre la montre qui démarrait de Bourg d'Oisans pour arriver au sommet de la station.

Ce jour-là, je m'en souviens très bien, sous les commentaires d'un Daniel Mangas plus en verve que jamais, Lance Armstrong s'imposa au terme d'une ascension dont lui seul avait le secret.

Mais, bien au-delà de l'exploit sportif du moment, un autre record attira mon attention : le nombre de camping-cars qui avait rejoint la station.

Ce jour-là, j'eus l'impression que toute l'Europe du camping-car s'était donnée rendez-vous à l'Alpe d'Huez.

Déjà, le samedi, alors que cette épreuve unique allait se dérouler quatre jours plus tard, des véhicules magnifiques et rutilants stationnaient le long des 21 lacets qui mènent jusqu'au sommet. Bien calés en bordure de route, la plupart affichait des drapeaux de toutes les nationalités ainsi que les noms de leur équipe ou de leurs coureurs préférés.

Le bitume n'était presque plus visible tellement des inscriptions d'encouragement jonchaient le goudron chaud de la départementale.

Quant à la veille de la course, au réveil du mardi matin, tous les prés et les champs environnants de l'Alpe d'Huez étaient recouverts de ces merveilleux véhicules, stores et antennes paraboliques déployés, attendant patiemment le démarrage de la course en lisant la presse nationale.

Bon nombre d'entre eux s'étaient précipités dans les commerces locaux, alliant tourisme et découverte des hauteurs de cette perle iséroise.

Là, je compris le formidable potentiel que pouvait recouvrir la venue de camping-caristes sur un territoire.

Touristes à part entière, un camping-cariste n'est pas une bête curieuse dont il faudrait avoir peur. Au contraire. C'est un grand voyageur qui parcourt des centaines de kilomètres par an pour visiter toutes les régions d'Europe ou du monde.

La liberté et la mobilité sont les maîtres mot de ce nouveau mode de vacances, réservé à une clientèle aisée car, reconnaissons volontiers que l'achat d'un camping-car n'est pas encore à la portée de toutes les bourses.

Un jour ici, un autre ailleurs ...

Mais qui dit mobilité, dit aussi halte, ravitaillement, tourisme et consommation sur place.

Car un camping-car ne possède pas plus de 48 heures d'autonomie en eau.

Par conséquent, pouvoir attirer sur notre territoire la communauté des camping-caristes dont le marché croît en France de 10 à 12% par an selon les années était non seulement de notre part un engagement électoral, mais il s'inscrivait également dans une volonté forte de mettre le cap sur le tourisme.

Cet aire d'accueil, qui permet pour la modique somme de 4 euros, de bénéficier d'une eau pure des sources de la Siagnole pendant très exactement seize minutes - potable à souhait, de vidanger ses eaux usées et de séjourner sur notre commune pendant 48 heures, devrait nous permettre de recevoir une clientèle très intéressante pour notre économie locale et nos commerces de proximité.

Tel est l'objectif, tel est le plan d'actions que nous poursuivons à travers une communication attractive par le biais de notre Office de Tourisme mais également celui de la Communauté de Communes qui s'est doté récemment des moyens nécessaires pour conduire une politique touristique ambitieuse.

Mais, si je devais retenir un argument supplémentaire et complémentaire, je dirais qu'un des avantages indéniables d'une telle réalisation serait de pouvoir attirer et retenir nos amis camping-caristes toute l'année, de janvier à décembre.

Car le camping-cariste est un nomade qui n'hésite jamais à se déplacer en dehors des périodes de pointe. Transportant sa maison et son confort qui lui est associé, souvent à la retraite et bénéficiant de tout le temps nécessaire pour flâner et vagabonder au gré des routes, ce touriste d'un genre nouveau sait parfaitement s'intégrer dans le décor et participer aux animations locales.

Cet équipement, situé au bout de l'allée des mûriers du «Grand Jardin», à la fois bien dissimulé et facilement accessible rencontre depuis deux ans un vif succès.

Souhaitons donc la bienvenue à tous ceux qui découvriront Fayence et le Pays de Fayence en séjournant chez nous.

J'en viens maintenant et pour terminer à notre club-house qui est, et oui, soulignons-le, achevé et bel et bien terminé.

Preuve qu'il ne faut jamais désespéré.

Ne dit-on pas d'ailleurs : « Tout vient à point à qui sait attendre ! »

Si l'ouverture au public a quelque peu tardé, il n'en demeure pas moins que ce nouveau bâtiment a fière allure.

De construction typiquement provençale, implantée à l'intérieur du périmètre immédiat dans lequel l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France est incontournable, la superstructure apparaît aussitôt comme pleinement intégrée dans ce décor qui nous entoure et ce d'où que l'on vienne.

Cet édifice devient officiellement le nouveau siège du Tennis Club de Fayence que préside notre ami Guy Poterzman.

A l'intérieur, vous avez pu y trouver :

une grande salle de réunion qui donne directement sur les courts de tennis,

un petit coin cuisine,

un secrétariat,

deux vestiaires très spacieux répondant bien entendu à toutes les normes d'accueil du public y compris pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Si l'on considère l'effort financier important entrepris par la commune dans l'accomplissement de ce projet (473 000 euros HT), il va sans dire qu'il contribue également à doter le TCF d'un équipement qui peut lui permettre de franchir un cap supplémentaire.

Un cap, dans la structuration de son club,

Un cap, dans la gestion des infrastructures,

Un cap, dans la nouvelle dimension que prend ce complexe tennistique,

Un cap, vers un club toujours plus ambitieux disposant d'un outil tourné vers l'avenir.

Avec quatre courts de tennis en surface rapide dont les entrées sont maintenant sécurisées, avec un restaurant dont le rapport qualité/prix semble imbattable, avec une équipe dirigeante dynamique et volontaire épaulée par un encadrement technique de grande qualité et bien sûr un siège dont les locaux sont agréables, lumineux, spacieux et fonctionnels, le TCF peut raisonnablement regarder vers le haut.

Tous les ingrédients sont réunis pour réussir ensemble un fabuleux projet sportif, j'oserais même parler de projet d'excellence.

Car, si la commune avance, le TCF avancera avec elle.

Alors, bien sûr, ici, pas d'idée mégalomane, pas de folie de grandeur.

Non, simplement, une volonté partagée de progresser dans le cadre d'un partenariat en ciblant notamment la formation de notre jeunesse fayençoise et celle du canton puisque je suis convaincu qu'avec pareil ensemble, nous sommes largement capables d'attirer sur nos qualités intrinsèques.

La formation, c'est ce qu'il existe de plus difficile.

Former un jeune, passer des heures et des heures avec lui, à lui faire répéter chaque geste, chaque mouvement pour obtenir une fluidité parfaite dans la gestuelle, une coordination maximale, une régularité et une efficacité est une tâche fastidieuse qui réclame pédagogie, patience et persévérance.

La formation, c'est ce qu'il existe de plus ingrat.

Car, voir quitter un jeune prometteur que l'on a formé pendant tant d'années, du jour au lendemain, quelquefois pour des motifs futiles, sans pouvoir revenir sur une décision qui peut paraître arbitraire, je ne connais pas plus décourageant que cela pour un entraineur.

Mais la formation, c'est ce qu'il existe de plus gratifiant aussi.

Car, voir une équipe de jeunes issus du sérail, formés par l'encadrement technique du club, gagner des titres et défendre ses couleurs, son maillot, son club dont il est issu, je crois qu'il n'y a rien de plus beau.

Alors, voilà, tout simplement, ce que l'on pourrait souhaiter, monsieur le Président.

Un club fayençois, détecteur et formateur d'une pépinière de jeunes talents, un club qui s'inscrive parfaitement dans cette volonté de tirer vers le haut tous ces jeunes joueurs, mais aussi un club qui n'oublie pas sa bonne humeur, sa convivialité, son état d'esprit, sa section loisir indispensable pour l'équilibre des forces, ses séniors bien entendu et ses ainés qui pratiquent toujours un tennis très plaisant.

Pour en observer les contours, je sais que nous en prenons le chemin.

Il ne me reste plus qu'à vous inviter à persévérer dans cette voie, patiemment, prudemment en bon père de famille, comme vous avez toujours su le faire jusque-là.

En tous les cas, avec cet outil qui est maintenant mis à votre disposition et dont nous vous remettons officiellement les clés dès aujourd'hui, vous avez un atout de plus – et non des moindres – pour réussir.

Vive le Sport !

Vive le TCF !

Vive Fayence !

Je vous remercie de votre aimable attention."

 

Jean-Luc Fabre

Mis à jour : mardi 12 avril 2011 13:25

Restez informé!

Sélectionnez les lettres d'information auxquelles vous désirez vous abonner.



Joomla Extensions powered by Joobi

A l'affiche

Plus d'événements

Agenda des événements

Spectacle
15/07/2017 - 21:30 =>
THE CRAZY FACTORY
Concert
22/07/2017 - 21:30 =>
Coroseduto Gospel
Concert
29/07/2017 - 21:30 =>
Hommage à JOE COCKER
Concert
04/08/2017 - 21:30 =>
Memory Big Band et Suzanne Wognin
Rue Maurice Astier
Rue Maurice Astier
Travaux AEP chemin de la Grette
Travaux AEP chemin de la Grette
rallye-de-fayence-2014 18
rallye-de-fayence-2014 18
Salle de télétravail
Salle de télétravail
Palmier et Agaves
Palmier et Agaves
crche amnagement intrieur 4
crche amnagement intrieur 4

Horaires d'ouverture de la mairie :
du lundi au vendredi :
de 8h00 à 12h00 et 13h30 à 17h00